Les Echos – Pierre Bergé liquide ses collections

Les Echos – Pierre Bergé liquide ses collections

Collectionneur mythique du XX e  siècle, l’ancien PDG d’Yves Saint Laurent raconte les prochaines dispersions de ses collections d’art islamique et de bibliophilie.

“Il ne faut pas vivre avec les souvenirs. Il ne faut pas s’en encombrer. Je transforme les souvenirs en projets. Je veux qu’ils deviennent une moisson contemporaine.”
C’est ainsi que Pierre Bergé s’exprime à quatre-vingt-cinq ans. Si l’homme d’affaires, partenaire à la ville et dans l’intimité de feu le couturier Yves Saint Laurent, ne tient pas à s’appesantir sur les souvenirs, la mémoire collective s’en est, elle, déjà chargée. Car il restera avec son compagnon comme un des grands collectionneurs de notre époque. Les enchères qui dispersaient leurs tableaux et meubles en 2009 en furent la preuve. L’opération, qualifiée de vente du siècle alors qu’il était à peine entamé, avait rapporté, en 730 lots, 373 millions d’euros.

TÉLÉCHARGER L'ARTICLE COMPLET