LE QUOTIDIEN DE L’ART – Enchères “ALLEGRO MA NON TROPPO” pour la bibliothèque musicale de Pierre Bergé

LE QUOTIDIEN DE L’ART – Enchères “ALLEGRO MA NON TROPPO” pour la bibliothèque musicale de Pierre Bergé

La vacation de 259 lots consacrée le 28 juin au chapitre musical et poétique de la bibliothèque de Pierre Bergé a totalisé 1,6 million d’euros à Drouot, sous le marteau de la propre société de l’homme d’affaires, associée à Sotheby’s. Die Meistersinger von Nürnberg de Richard Wagner a atteint 124 690 euros.

Parmi les oeuvres du volet consacré aux poètes, Un coup de dé jamais n’abolira le hasard de Stéphane Mallarmé est parti pour 72 390 euros. Il s’agit de la troisième vente de cette dispersion, réunie dans un somptueux catalogue couleur parme. La première partie, littéraire, avait totalisé 11,7 millions d’euros avec les frais en 2015. Centrée sur le XIXe siècle, la deuxième, fin 2016, avait engrangé 4,8 millions d’euros.